Rien ne va plus à Nantes-Rezé

- ©2008 20 minutes

— 

« Je ne trouve pas la solution ! » Hier après-midi, au sortir de la douzième défaite d'affilée de ses joueuses contre Challes-les-Eaux (65-51), l'entraîneur Simon Guillou semblait désemparé. Impuissant même. Le Nantes Rezé Basket, lanterne rouge de Ligue féminine avec trois points de retard sur l'avant-dernier, vit un cauchemar.

Hier, alors qu'elles étaient toujours à proximité de Challes à la pause (23-28), Marie Vicente (auteur de 14 points) et ses coéquipières ont définitivement lâché prise dans les deux derniers quart-temps. « On est prévisibles, poursuit Guillou, visiblement très marqué par ce nouveau revers. Pour l'instant, je suis impuissant. »

D. P.