Peyron reprend le commandement... Jean-Pierre Dick en a vomi... Thiercelin démâte à son tour...

VENDEE GLOBE Le point après une nuit de tempête sur la flotte...

La rédaction sport

— 

Un concurrent du Vendée Globe aux prises avec les éléments
Un concurrent du Vendée Globe aux prises avec les éléments — C.Platiau /REUTERS
Le point sur le classement à 16h

Loïck Peyron (Gitana Eighty) menait mardi un groupe de six favoris groupés dans la même zone au large de l'Espagne (1 mille = 1,852 km).
1. Loïck Peyron (FRA/Gitana-Eighty) à 23.197 milles de l'arrivée
2. Jean-Pierre Dick (FRA/Paprec-Virbac) à 1,5 mille du premier
3. Roland Jourdain (FRA/Veolia) 3,1
4. Vincent Riou (FRA/PRB) 7,7
5. Sébastien Josse (FRA/BT) 12
6. Armel Le Cleac'h (FRA/BritAir) 12,3

Voir le classement complet

16h35: Le point météo à la mi-journée. Après le fort coup de vent de la fin de journée d'hier, le vent à basculé à l'ouest puis au nord pour 15 à 20 nds (30 à 40 km/h). C'est à plus de quinze nœuds de moyenne que la flotte va glisser en bordure anticyclonique le long du Portugal dans une mer qui commence à se ranger. Les hommes et les bateaux vont enfin pouvoir souffler.

14h58: Kito de Pavant nous raconte son démâtage sur son blog. Un témoignage saisissant.

14H56: En bon vieux loup de mer, Jean Le Cam effectue une course prudente pour l’instant. Le skipper de VM Matériaux pointe en onzième position après deux jours de mer. Jean Le Terrible ne se tracasse pas pour autant. «Le bateau va bien et le reste n'est pas très important». De la tempête de la nuit dernière, Le Cam ne déplore que «le bris de son thermos à café». Pas de quoi l’obliger à rebrousser chemin.

14H44: Michel Desjoyeaux raconte ses mésaventures. Le vainqueur de l’édition 2001 a été contraint de rentrer aux Sables d’Olonne afin de réparer un problème électronique. Le navigateur a pu reprendre la mer mardi vers 5h.


14h14:
Jean-Pierre Dick est un leader épuisé par la tempête. Le skipper de Paprec-Virbac 2 confie avoir vécu « l’enfer». Les mots sont durs, à la hauteur de ce que les marins du Vendée Globe ont vécu depuis le départ des Sables d’Olonne dimanche dernier: «Je n’ai jamais vécu cela», confie Dick. «J’ai été malade pendant 36 heures. J’ai vomi tout ce que j’avais dans le bide. Ca ne m’était jamais arrivé! 36 heures sans dormir et avec les efforts fournis, j’étais complètement à plat», détaille Dick. «C’est l’horreur le temps que cela prend quand tu es crevé», poursuit celui qui s'est également «défoncé le menton contre le pont».

12h40 Le point sur le classement à 11h. Jean-Pierre Dick (Paprec-Virbac 2) était toujours en tête de la flotte du Vendée Globe au classement de 11h00. Il devançait Loïck Peyron (Gitana 80) et Roland Jourdain (Véolia Environnement). Le trio de tête se tient dans 3 petits milles nautiques.

>>Vous pouvez suivre l'évolution de la course en direct sur le site du Vendée à la rubrique cartographie.

11H51: Etant donnés les dégâts importants occasionnés par le démâtage sur le monocoque, Marc Thiercelin n'a pas d'autre option que d'abandonner la
course. A l’heure qu’il est, le navigateur n’a pas encore décidé vers quel port il va faire route.

10H29: Encore de la casse! Marc Thiercelin vient de démâter sur DCNS. C'est le troisième démâtage en moins de 24h. Deuxième de l'édition 96/97, Thiercelin était l'un des outsiders de ce Vendée Globe.

10h02:
Ce début de Vendée Globe vire au jeu de massacre. Pour rappel, huit marins font demi-tour vers les Sables d’Olonne afin d’effectuer des réparations. Parmi ses huit malchanceux, trois devraient annoncer leur abandon prochainement. Il s’agit de notre blogueur Kito de Pavant et de Yannick Bestaven (démâtage), auxquels vient de se rajouter l’Anglais Alex Thomson. Son monocoque souffre d’une avarie.

>>> Notre dossier complet sur le Vendée est ici

5h00 : Jean-Pierre Dick (Paaprec-Virbac) vient de prendre la tête du Vendée Globe. Notre blogueur Armel Le Cléac'h (Brit Air) pointe en quatrième position. L’avant-garde de la course arrive dans les eaux espagnoles.
Le classement Mardi à 05h (heure de Paris) :
1. Jean-Pierre Dick (FRA/Paprec-Virbac) à 23.333,4 milles de l'arrivée
2. Roland Jourdain (FRA/Veolia Environnement) à 1,1 du premier
3. Loïck Peyron (FRA/Gitana-Eighty) à 5,5
4. Armel Le Cléac'h (FRA/Brit Air) à 5,6
5. Vincent Riou (FRA/PRB) à 7,7

vendeeglobe