Dejeanty: «Ce bateau, il est un peu comme moi»

C. Iov, M. Go.

— 

Pendant de longues heures, le benjamin de la flotte du Vendée Globe nous a reçus à bord de son bateau. Nous étions en octobre et il faisait chaud et beau. Oui ça arrive à Lorient. Pire, il n’y avait presque pas de vent contrairement à ce que vivent en ce moment les concurrents du Vendée Globe. L’occasion de parler avec ce Paimpolais de sa rencontre avec son bateau qui allait l’emmener autour du monde. A l’époque, Jean-Baptiste avait toute confiance en son 60 pieds qui vient d’avoir une avarie.
vendeeglobe
C’est à voir ici….


A bord avec Dejeanty : Le bateau
envoyé par 20Minutes