Revivez France - Argentine en live

Alexandre Pedro

— 

France - Argentine: 0-0

Pour rafraîchir, cliquez ici
On peut toujours faire la fine bouche et regretter l'absence d'essai, mais les Français viennent de vaincre le signe argentin. Tout n'était pas parfait, mais ce n'est que le début de la saison internationale. Prochain rendez-vous pour les Bleus: samedi prochain à Sochaux contre une sélection des Iles Pacifique.
80e En-avant!!!! Les Français tiennent leur revanche contre ces Argentins toujours aussi pénible à jouer. Score final 12-6
80e Les Pumas sont à 10m de la ligne. C'est intenable.
79e Elle passe!!! Maintenant, il faut ne pas prendre un essai.
78e Skrela a la pénalité de la gagne au bout des crampons.
76e Ces Argentins sont toujours aussi héroiques quand il s'agit de défendre leur ligne. Les Bleus essayent pourtant.
73e Les Bleus vont aller à l'essai... Mais Ouadrogo commet une faute de main. C'est pas possible.
71e Et le voilà le contre. Médard vient sauver la maison bleue.
70e Les Français se débarassent trop du ballon, ils craigent de se faire contrer par les Argentins.
68e Médard est royal au pied. Les Français sont à 5m de la ligne argentine.
65e Bon jeu au pied de Baby. Les Bleus reviennent dans les 22m argentins.
mat31840, tu as tout dit sur monsieur Kaplan. Comme quoi on peut réussir un match sans faute et mal arbitrer dans l'esprit.
59e Hernandez et Skrela se mettent en mode chandelle. Les arrières ne tremblent pas.
59e Chabal récupère un ballon en touche. Les Argentins se mettent à la faute. De 48m à droite, Baby échoue de peu.
56e Chabaaal est prêt à tout casser. Caveman entre au plus grand bonheur du Vélodrome.
54e Du grand classique, les Argentins mettent les barbelets, les Français cherchent à jouer et Mr Kaplan voit un faute au sol. Il doit avoir une meilleure vue que nous.
51e Ballon perdu par Hernandez, Médard relance et n'est pas loin d'inscrire un essai de 90m. Contepomi sauve la maison pumas.
49e Grosse séquence du XV de France mais les Pumas grattent le ballon. Ils sont toujours aussir dur à jouer ces Argentins.
48e Encore pénalisés les Français. Cette fois, l'arbitre a vu un passage à vide d' Harinordoquy. On s'endort les gars. 
43e mat31840,  nos petits bleus essayent de jouer, mais pour l'instant il  y  a toujours un  grain de sable qui v ient  perturber les belle intentions françaises.  Quand  ce n'est pas l'arbitrage maniaque de Mr Kaplan.
41e Ca chauffe pour les Français. Les Argentins n'étaient pas  loins d'aller en terre promise, heureusement Malzieu assure sur cette passe au pied d'Hernandez.
40e Mr Kaplan empêche Médard de jouer vite et siffle la mi-temps. Si on pouvez changer d'arbitre à la pause pour le bien du rugby. Les Français mènent 9-6.
39e Relance monumentale de Picamoles, le troisième ligne en couverture tamponne trois argentins avant d'être plaquer 50m plus loin. Dommage pour Tertulia, le garçon devrait rejoindre le Stade Toulousain la saison prochaine.
37e Quelle touche trouvée par Médard !!! Il y avait de l'Hernandez dans ce déplacement au pied.
36e Mr Kaplan a encore vu une faute au sol des Bleus. Contepomi régle la mire et ramène les Pumas à 9-6
33e Enorme cette pénalité de Baby à 45m de poteaux argentins. La France se détache. 9-3
31e On n'a pas encore évoqué la prestation de notre chouchou Maxime Médard. Pour sa première sélection, l'arrière toulousain est sobre et rassurant. On attend encore son premier coup de folie.
29e Encore une faute au sol. Cette fois, elle est argentine. Skrela à 30m de perches trouve le poteau... rentrant. 6-3 pour les Bleus.
26e Monsieur Kaplan, il n'y a pas faute de Picamoles! Le Sud-Africain ne laisse rien passer au sol. Contepomi égalise sur cette pénalité.
24e Difficile de jouer au rugby, quand on arrive pas à contrôler le ballon. D'accord, il y a de la rosée, mais que de fautes de mains. Et pourtant Marty ne joue pas.
22e Petit temps mort, on sent que les Bleus ne veulent pas trop se découvrir. Les leçons deux défaites au mondial sont retenues.
18e La touche française est impériale, les Français devront être plus vigilant au sol. Monsieur Kaplan est du tatillon.
16e Il y a quelques vieux différents à régler. Szarzewski s'explique avec Alvarez. Tout rentre dans l'ordre... Pour l'instant. 
14e Les Bleus nous font plaisir en ce début de match, Malzieu le seul arrière à ne pas être passé par Toulouse, remonte tous les ballons. On adore.
10e Bon pied, bon oeil, Skrela passe un drop. La France mène 3-0.
8e Pénalisé les Français. Contemomi rate la cible. On espère qu'il est plus prècis comme chirurgien. Et oui, le trois-quart centre des Pumas a son dipôme de chirurgien.
7e Les Toulousains du XV de France se déchaînent. Heymans déborde, Skrela tape une chandelle, Harinordoquy est à deux doigts d'aller à l'essai. 
4e Les Pumas investissent le camp français. Hernandez tente son 40e drop (à vue de nez) de la saison. Heureusement, c'était du gauche.
2e Samedi soir ou pas, on attend toujours vos commentaires, réflexions, blagues plus ou moins douteuse. Lâchez-vous!
1er: Les Bleus déjà à l'attaque. Malheureusement, Skrela et Heymans se comprennent mal.
20h58 Après l'hymne argentine chantée par Omar Hassan, l'ancien pilier toulousain, le match va débuter. On sent pas de tension.
20h52 Ce soir à Marseille le XV de France entame sa tounée d'automne. L'adversaire du soir est une vieille connaissance: l'Argentine. Les Pumas restent sur 6 victoires en 7 matchs contre les Français. Il devrait y avoir de la revanche dans l'air pour les hommes de Marc Lièvremont, même si l'équipe a beaucoup changé depuis la dernière Coupe du Monde.

Le XV de France reprend sa saison internationale contre une veille et douloureuse connaissance samedi soir à Marseille (21h). Si certains en doutaient encore, la dernière Coupe du monde est venue confirmer que les Argentins n’étaient pas seulement bons (très bons) à taper dans un ballon rond. Bernard Laporte et ses joueurs peuvent confirmer. Au Stade de France, des Argentins transcendés étaient venus plomber d’entrée le mondial des Bleus. Défaite 17-12, malgré l’invocation de Guy Mocquet par le futur secrétaire d’Etat. Rebelote quelques semaines plus tard dans le match pour la troisième place, les Pumas s’amusent 34-10 d’un XV de France décati après sa défaite contre l’Angleterre en demi-finale.

Aujourd’hui capitaine des Bleus, Lionel Nallet avait failli en venir aux mains dans les vestiaires. Aujourd’hui encore, la danse d’après victoire des Argentins restent à travers les gorges françaises. Même depuis sa retraite internationale, Raphaël Ibanez bout toujours à l’évocation de cet épisode. «Il y a des choses qu’on ne peut pas oublier. Que nos joueurs n’oublient pas ce match», tempête le talonneur le plus capé du rugby tricolore.

Un match entre vieilles connaissances

Pas de quoi remettre pour autant la supériorité argentine. Avec six défaites en sept matchs depuis 2002, les Français ne savent plus par quel bout prendre ces Pumas. Favorite l’Argentine alors? Santiago Phelan préfère botter en touche. «Non, non. L'Argentine a une bonne équipe mais dans les matchs contre la France, nous ne sommes jamais favoris. Nous respectons beaucoup le rugby français», plaide celui qui a succédé à Marcelo Loffreda comme sélectionneur.

Historiquement redoutée pour sa force en mêlée fermée (la fameuse «bajadita»), l’Argentine n’avait pas son pareil pour dérégler le jeu français sous l’ère Laporte. Agressifs dans les regroupements, impériaux en conquête sous l’impulsion du Toulousain Patricio Albacete, les Pumas y ajoutent une dose de génie avec le Parisien Juan-Martin Hernandez. Inutile d’approfondir les présentations, les Bleus fréquentent au quotidien et apprécient ses joueurs durs au mal qui se rendent indispensables aux clubs français depuis une dizaine d’années. Samedi au Vélodrome, si aucun trophée n’est en jeu, il sera surtout question d’orgueil et d’honneur entre trente joueurs prêts à oublier toute amitié le temps d’un test-match.