Les Phocéens montrent du caractère

Sandrine Dominique - ©2008 20 minutes

— 

Marseille Volley 13 et sa brochette de stars ont touché du doigt ce que sera leur saison en Pro B. Un long parcours semé d'embûches, où le talent - sans le caractère - ne suffira pas à vaincre face à des adversaires survoltés, espérant chaque semaine faire chuter le favori du championnat. C'est la leçon que l'on retient de la victoire acquise aux forceps (3-2) face à Cambrai, samedi lors de la 2e journée. « Le positif, c'est la manière dont on gagne. On s'arrache sur les deux derniers sets, note le coach Jean-Marc Biasio. Mais on s'aperçoit que dix nouveaux joueurs à intégrer dans un collectif, ce n'est pas rien. On est donné favori pour la montée mais la Pro A, on n'y est pas encore... »

Pourtant, la première manche (25-17) avec un Hicham Esseddyq de gala (10 attaques gagnantes) avait donné un aperçu du potentiel réel de cette équipe phocéenne quand elle joue à son niveau. « Ce vers quoi il faut tendre à chaque match, renchérit le central Dominique Daquin. Le souci sur cette rencontre c'est qu'après un set où on contrôle le jeu, on se laisse endormir par Cambrai et on se met en difficulté tout seuls. » Menés 2 manches à 1, les Marseillais ont su renverser la vapeur en puisant dans leur mental. A l'image du passeur argentin Diego Gutierrez, qui malgré une déchirure au mollet lors du tie-break, a tenu son rang jusqu'au bout.