La première place dans le viseur

Antoine Maes - ©2008 20 minutes

— 

Sans les cadres, mais avec du sang neuf. En cas de victoire face à Guingamp, ce soir, lors de la 10e journée de Ligue 2, Lens serait seul en tête du championnat. Mais pour s'installer dans le fauteuil de leader, Jean-Guy Wallemme va devoir se creuser les méninges. Face aux Bretons, il sera privé de Vedran Runje, Issam Jemaa, Kevin Monnet-Paquet, Sidi Keita, Razak Boukari et Ala Eddine Yahia, tous retenus en sélection ou blessé. L'entraîneur artésien se voit donc obligé de faire confiance à sa classe biberon, à l'image d'Arnaud Brocard, qui gardera les cages lensoises. « Ils ont montré à l'entraînement qu'ils étaient capables. Maintenant, il faudra le prouver devant 30 000 personnes », explique le coach sang et or.

En l'espèce, le staff n'est pas inquiet. Les jeunes pousses sont prêtes. « On a aucune crainte. De toute façon, pour engranger de l'expérience, il faut bien commencer un jour. Et s'ils passent au travers, on ne les condamnera pas », désamorce Jean-Guy Wallemme. De façon surprenante, Guingamp aura peut-être même plus de tauliers que le Racing. Avec les arrivées de Mathis, Oruma, Bassila ou Sène, les Bretons ont construit un groupe expérimenté, toujours 17e, malgré une série de cinq matches sans défaite (4 nuls, une victoire). « Ils ont pris quelques costauds, et leurs résultats sont bien meilleurs qu'en début de saison. C'est un bon mélange entre la force, l'impact physique et la qualité offensive », détaille Wallemme. La première place n'en serait que plus méritée.