Une défaite vécue comme une délivrance

Floréal Hernandez - ©2008 20 minutes

— 

La série d'invincibilité du Racing a été stoppée net, vendredi soir, à Angers. Les Strasbour­geois seront restés neuf matchs sans perdre avant de chuter lourdement 3-0 dans le Maine-et-Loire, quatre jours seulement après leur succès 5-0 contre Nîmes. Une défaite qui semble soulager Jean-Marc Furlan, l'entraîneur du RCS : « Nous perdons notre invincibilité et c'est un poids en moins pour l'équipe ». Cette charge, le Racing la laisse à Boulogne (2e), seule équipe de Ligue 2 à ne pas avoir connu la défaite en 10 journées.

Ce revers pourrait coûter aux Strasbourgeois leur fauteuil de leader. Car en cas de victoire de Lens, ce soir, face à Guingamp, les Sang et Or devanceraient le RCS d'un point. Déçu, Philippe Ginestet, le président des Ciel et Blanc, retient « les occasions pour revenir au score. Pour l'instant, nous sommes satisfaits du parcours de l'équipe. Mais la route est encore longue, il faut rester vigilant. »