PSG-Kayserispor en live-comme-à-la-maison

A.P.
— 
Passée l’embellie aoutienne, le PSG est retourné à ses doutes avant de retrouver, ce soir (21 h, sur Canal+ Sport), les Turcs de Kayserispor en match retour du premier tour de la Coupe de l’UEFA. Après les deux défaites 1-0 en championnat contre Saint-Etienne et Grenoble, la maladresse de l’attaque a été pointée du doigt. Placé sur le banc des accusés, le binôme Hoarau-Kezman invoque le manque de réussite. Quant à Paul Le Guen, il défend vivement ses deux joueurs. «Kezman a eu du mal face à une défense regroupée mais il bosse bien, explique l’entraîneur parisien. Hoarau, je suis sûr qu’il va y arriver, même si le fait de se créer des occasions ne suffit pas.»

Le fantôme de Kezman

Peut-être, mais les mots ne pèsent pas lourd face aux chiffres. Quatre buts, c’est le maigre butin amassé par le PSG en sept rencontres de L1, ce qui situe le club au dernier rang de la classe avec les cancres havrais et lorientais. D’une maladresse confondante devant le but, Hoarau a au moins le mérite de se rendre disponible. Le mot d’excuse de Mateja Kezman convainc beaucoup moins. Le Serbe se fait surtout oublier de ses partenaires. Buteur à l’aller, Kezman devrait débuter sur le banc ce soir, laissant Hoarau seul en pointe.

Vainqueurs 2-1 à l’aller, il s’agira d’abord de défendre l’avantage acquis pour les Parisiens ; histoire de ne pas trop dépendre du rendement d’une attaque dans le doute.