Encore un Tour pour Contador?

CYCLISME Le coureur espagnol se dirige vers un triplé historique...

M. Go. avec agence

— 

Les Italiens Danilo Di Luca et Riccardo Ricco ont enflammé la 7e étape du Giro remportée vendredi sur les hauteurs de Pescocostanzo, dans les Abruzzes, par leur compatriote Gabriele Bosisio.
Les Italiens Danilo Di Luca et Riccardo Ricco ont enflammé la 7e étape du Giro remportée vendredi sur les hauteurs de Pescocostanzo, dans les Abruzzes, par leur compatriote Gabriele Bosisio. — Damien Meyer AFP

L’Espagnol Alberto Contador va sans doute rentrer dimanche soir dans un club très fermé. Après avoir terminé 2e de l’étape, un contre-la-montre individuel de 17,1km, le coureur d’Astana est sur le point de remporter la Vuelta, le Tour d’Espagne. En 2007, il avait déjà gagné le Tour de France et le Giro, et l’Espagnol est donc en passe de réaliser un triplé historique en deux ans. Avant lui, seuls quatre coureurs ont remporté au moins une édition de chacun des trois grands tours (Tour, Giro, Vuelta): les Français Jacques Anquetil et Bernard Hinault, l'Italien Felice Gimondi et le Belge Eddy Merckx.

Contador savoure

«Je n'ai pas voulu penser à ça (au triplé, ndlr) pour ne pas me mettre plus de pression», a déclaré Contador à l'arrivée de cette avant-dernière étape. «Je veux profiter de la victoire et ensuite me reposer. Je savoure d'autant plus sachant que Leipheimer a gagné ce contre-la-montre.» Son coéquipier chez Astana, l’Américain Leipheimer, avait 1’17’’ de retard avant cette étape et Contador n’a concédé que 31 secondes au cours du chrono. Aujourd’hui, il devra contrôler la dernière étape jusqu’à Madrid et surtout éviter la chute pour remporter le Tour d’Espagne. Autant dire qu’il a quasiment course gagnée.

Contador et le bon docteur Fuentes


En 2007, Alberto Contador avait remporté le Tour de France mais il n’a pas pu participer à l’édition 2008 car sa nouvelle équipe, Astana
, n’a pas été invitée Alberto Contador est considéré comme le meilleur cycliste du moment, même si les doutes sur ses performances existent. En 2006, il avait été suspendu pour dopage et sa victoire dans le Tour avait été qualifiée de «plus grande escroquerie de l’histoire du sport» par l’expert allemand de la lutte anti-dopage Werner Franke. Le nom de Contador a en effet été retrouvé dans les papiers du docteur Eufemiano Fuentes, le principal inculpé dans l'affaire Puerto qui a secoué le cyclisme professionnel au printemps 2006 révélant des pratiques de dopage sanguins sur de nombreux coureurs.