La vice-championne olympique du marathon suspendue quatre ans pour dopage

ATHLETISME Après la championne olympique, c’est au tour de la vice-championne olympique de tomber

G.B. avec AFP

— 

Eunice Jepkirui Kirwa, aux JO 2016.
Eunice Jepkirui Kirwa, aux JO 2016. — JOHANNES EISELE/AP/SIPA

La Bahreïnie Eunice Jepkirui Kirwa, vice-championne olympique du marathon aux Jeux olympiques de Rio, en 2016, a été suspendue quatre ans pour dopage à l’EPO, a annoncé lundi l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU).

Kirwa (35 ans), qui était suspendue provisoirement depuis le mois de mai, écope d’une sanction de quatre ans à compter du 7 mai 2019.

La championne olympique déjà suspendue

Kényane naturalisée bahreïnie, Kirwa avait terminé deuxième du marathon olympique de Rio en 2016 derrière la Kényane Jemima Sumgong, également tombée pour un contrôle positif à l’EPO, quelques mois après son sacre.

Kirwa, également médaillée de bronze aux Mondiaux de Pékin en 2015, a admis avoir enfreint les règles antidopage et accepté sa sanction.