Les athlètes handicapés sont-ils pris au sérieux?

DEBAT Assia El Hannouni double médaillée d'or et porte-drapeau de la France aux Jeux Paralympiques est sceptique...

R.S.

— 

L'athlète française malvoyante, Assia El'Hannouni, double médaillée d'or aux Jeux Paralympqiues de Pékin.
L'athlète française malvoyante, Assia El'Hannouni, double médaillée d'or aux Jeux Paralympqiues de Pékin. — C.Cortes/REUTERS

Alors que la flamme olympique s’éteint à nouveau dans le Nid d’oiseau, les athlètes non-valides dressent un premier bilan de ces Jeux paralympiques. Derrière les 52 médailles (dont douze d’or) glanées par la délégation française, son porte-drapeau, Assia El Hannouni, ne cache pas une pointe d’amertume. Dans un entretien accordé au Parisien, mercredi, elle regrette notamment que le président Sarkozy ne se soit pas déplacé, «comme pour les valides».

«Il y a quatre ans, Jacques Chirac, Jean-Pierre Raffarin, le Premier ministre, et Bertrand Delanoë, nous avaient envoyé des messages. Jean-François Lamour était à Athènes. Cette fois, aucun appel, aucun message d’encouragement. On ne nous a pas pris au sérieux. Comment voulez-vous qu’ensuite les Français apprécient nos performances». Visiblement vexée, la représentante des sportifs handicapés français a même refusé de se rendre à la réception à l’Elysée, prétextant un état de fatigue avancé.

Une organisation de qualité


Double médaillée d’or (200m et 400m) et d’argent (800m et 1500m), l’athlète malvoyante se réjouit pourtant de la qualité d’organisation de ces Jeux et de la considération du public chinois à l’égard du handicap. «C’était extrêmement touchant. Athlètes valides ou pas, les Chinois n’ont pas fait de différence.» A l’entendre, ce n’est pas le même son de cloche en France.

Et vous qu’en pensez-vous? Les athlètes des Jeux paralympiques méritent-ils plus de considération? Etes-vous satisfait de la couverture médiatique de ces Jeux? Comprenez- vous le mécontentement d’Assia el Hannouni? Dites le nous en commentaires…