« Je suis la cible des arbitres »

Recueilli par A. M. - ©2008 20 minutes

— 

Adila Rami

Défenseur.

Vous étiez suspendu à Sochaux (1-1). Comment avez-vous vécu cette rencontre ?

C'est toujours plus stressant quand on ne joue pas. On a fait une première mi-temps pas extraordinaire. Mais en 2e mi-temps, on est au-dessus, et on revient. Maintenant, il faut battre Auxerre et offrir la victoire aux supporteurs. Parce que je n'oublie pas le match de la saison passée (0-3).

Vous êtes régulièrement averti cette saison...

Et pourtant, normalement, je ne le suis pas souvent. Je suis la cible des arbitres, c'est un peu n'importe quoi. Je sais que je pénalise l'équipe, mais je ne suis pas en tort à 100 %.

Comment se fait-il que vous soyez surveillé de si près ?

J'ai l'image d'un joueur méchant. Mais si je voulais l'être, je ferais autrement. Ça date sûrement du match contre Nice la saison passée (0-0), et de ma faute sur Baky Koné. Aujourd'hui, dès que je mets le pied, j'en prends un. Mais si je fais attention aux cartons, je ne joue plus.