Strasbourg-Reims: Une «tôle» en guise de fin de série pour les Rémois

FOOTBALL Après 13 matchs sans défaite en Ligue 1, le Stade de Reims s'est lourdement incliné à Strasbourg (4-0) mercredi

Alexia Ighirri

— 

Football: Strasbourg-Reims.
Football: Strasbourg-Reims. — FREDERICK FLORIN / AFP
  • Mercredi soir, Reims s'est incliné face à Strasbourg au stade de la Meinau (4-0).
  • Avant la rencontre, le Stade de Reims restait sur une série de 13 matchs sans défaite en Ligue 1.

Toute série a une fin. Celle-ci est brutale. Reims, troisième meilleure défense du championnat qui restait sur une série de 13 matchs sans défaite en Ligue 1, a explosé face à Strasbourg, mercredi au stade de la Meinau (4-0). « Ça fait beaucoup, souffle le gardien rémois Edouard Mendy. On commence le match comme il faut. Le match a pris une mauvaise tournure pour nous. Quand on joue à l’extérieur, ce n’est pas possible de prendre trois buts sur des attaques rapides… »

Son coéquipier Xavier Chavalerin confirme : « Elle fait mal celle-là. Après 13 matchs sans perdre, on avait à cœur de poursuivre la série, mais 4-0 ici ça fait mal ».

Reims sort du match et prend l'eau

La raison de cette lourde défaite : après un penalty sifflé puis annulé par le Var, Reims est sorti de son match, encaissant un premier but du Strasbourgeois Nuno Da Costa dans le temps additionnel de la première mi-temps. Le Racing enchaînera dès la reprise de la seconde période.

« On s’est complètement sorti du match nous-même. On n’a pas le temps d’aller les chercher qu’on les relance encore et après on part un peu dans tous les sens… On prend le troisième et quatrième but. Ce n’est pas dans nos habitudes de sortir des matchs, souligne le milieu rémois. Ça nous montre encore une fois que quand on n’est pas à 100 % dans nos principes de jeu, bien en place, en bloc, ça ne marche pas et on prend une tôle. Il fallait prendre une claque ce soir pour montrer ce qu’on ne doit pas faire… »