Usain Bolt: «J'ai mangé des nuggets et puis je me suis recouché»

JO2008 Les premiers mots du nouveau recordman du monde du 100m et champion olympique...

Propos recueillis par Pierre Koetschet (à Pékin)

— 

Le sprinter jamaïcain Usain Bolt, vainqueur du 100m en finale des JO de Pékin, le 16 août 2008
Le sprinter jamaïcain Usain Bolt, vainqueur du 100m en finale des JO de Pékin, le 16 août 2008 — REUTERS

Usain Bolt vient d’exploser le record du monde du 100m (9’69), en ralentissant sur la fin. Premiers mots d’un phénomène qui intrigue.

Comment s’est passé votre journée, racontez nous tout depuis le petit déjeuner…
Je n’ai pas pris de déjeuner. Je me suis levé à 11h, j’ai regardé la télé, j’ai déjeuné. Des nuggets. J’ai redormi deux heures, puis j’ai remangé des nuggets, et je suis venu au stade.

Usain, vous êtes en pleine forme, vous avez toujours voulu battre le record de Michael Johnson sur 200m. Faut-il s’y attendre?
Je ne sais pas. Les records, ça ne m’intéresse pas trop, j’aime gagner, je préfère la victoire.

Quel temps auriez vous pu atteindre, si vous aviez couru à fond jusqu’au bout?

Je ne sais pas, je n’ai pas encore vu les ralentis. Certains m’ont dit 9’60, mais je ne sais pas du tout.

Usain, votre ami Mark Burns a dit que vous pouviez descendre jusqu’à 9’50, et que vous aviez délibérément ralenti. Pourquoi?

Je n’étais pas inquiet par le record du monde, je ne l’ai su qu’une fois que je me suis arrêté. Je ne m’intéressais qu’au titre olympique, et j’ai essayé d’en profiter.

Usain, comment arrivez vous à être aussi détendu?

Je ne sais pas, j’étais là pour gagner, et tout à bien marché dans ma course. Donc je remercie mon coach, on a fait du bon boulot, surtout sur le départ, qui est mon point faible.

Usain, quel est la signification de votre geste (il imite un archer, ndlr) avant et après la course?
Je m’amusais. C’est tout moi, j’aime m’amuser. Beaucoup de gens l’ont vu, et maintenant, je continue.

Est-ce que Tyson Gay vous a manqué?

J’avais hâte de courir conte lui, parce que si vous voulez être le meilleur, il faut battre tout le monde, donc ça m’aurait fait plaisir.

Pensez-vous que cette course va faire du mal à Asafa Powell?

Je ne sais pas. Je le connais bien, c’est un ami. Il a eu un début de saison difficile, quelques blessures. Je sais qu’il sera fort la saison prochaine, et j’ai hâte de courir contre lui et Tyson la saison prochaine.