PSG: Mais au fait, il va servir à quoi ce stage au Qatar en pleine semaine?

FOOTBALL Les joueurs parisiens s’envolent dimanche midi à Doha pour un stage de quatre jours au Qatar…

Francois Launay

— 

Les Parisiens partent dimanche pour un stage de quatre jours au Qatar
Les Parisiens partent dimanche pour un stage de quatre jours au Qatar — F.Lo Presti/AFP
  • En plein milieu de la saison, le PSG s’envole dimanche pour un stage de quatre jours au Qatar
  • Plus commercial que sportif, ce voyage a de quoi interroger entre deux matchs de Ligue 1.
  • Même si personne ne critique ouvertement cette décision du club.

De notre envoyé spécial à Amiens (Somme),

Se farcir six heures de vol pour aller faire des photos au beau milieu du désert entre deux matchs de Ligue 1. Voilà donc ce qui attend les joueurs parisiens cette semaine. Dimanche midi, le PSG va décoller direction Doha pour un stage au Qatar plus promotionnel que sportif qui va se terminer jeudi… soit deux jours avant un match de championnat contre Guingamp au Parc des Princes. Tous les préparateurs physiques et entraîneurs du monde vous le diront : ce stage très court au beau milieu d’une saison est une hérésie.

Impossible de s’opposer au bon vouloir de l’émir

Mais comme le Qatar est le propriétaire du club parisien, difficile de s’opposer au bon vouloir de l’émir. Ce que reconnaît aisément Thiago Silva, pas forcément emballé de multiplier les séances photos alors que les matchs vont s’enchaîner tous les trois jours ou presque d’ici le 12 février date du huitième de finale aller de Ligue des champions contre Manchester United.

« C’est important pour le club qui nous donne toutes les conditions pour être au très haut niveau. » Il poursuit :

Il faut faire des efforts pour faire de la publicité pour le PSG. Nous sommes tous disponibles. On n’aime pas beaucoup ça mais parfois, il faut faire le travail. »

Tuchel a programmé cinq entraînements en quatre jours au Qatar

Un discours empreint de diplomatie qui laisse sous-entendre quand même que les Parisiens s’en seraient bien passés. Et pour que ce stage ne soit pas qu’un enchaînement de réceptions et de publicités, Thomas Tuchel a déjà annoncé que cinq entraînements seront au programme de ce « stage » au Qatar.

Ceux-ci se dérouleront « dans une atmosphère tranquille sur des terrains excellents, dixit le coach allemand. C’est bien pour être ensemble et créer une atmosphère spéciale pour la phase qui vient avec des matchs tous les trois jours. »

Pour trouver des aspects positifs, certains vont même jusqu’à parler du climat comme Julian Draxler « Il y a le voyage OK. Mais il y a aussi le soleil. Ça va être bien pour nous », sourit l’attaquant.

Un stage plus commercial que sportif

Personne ne remettra publiquement en cause la programmation de ce stage. Même la Ligue, consciente de ce que le PSG apporte au championnat, a accepté ce stage alors qu’un match en retard contre Montpellier aurait pu être programmé cette semaine-là.

D’autres mauvaises langues affirment que c’est aussi une occasion de prouver que le partenariat avec le Qatar Tourism Authority, si décrié par le fair-play financier, n’est pas que du flan. Qu’elles soient économiques, politiques ou climatiques, toutes les raisons semblent donc bonnes pour programmer un stage à Doha en plein mois de janvier. Seul l’intérêt sportif a de quoi laisser songeur…