Le Suisse Roger Federer, N.1 mondial, s'est qualifié pour les huitièmes de finale de Wimbledon en battant vendredi le Français Marc Gicquel en trois sets 6-3, 6-3, 6-1.
Le Suisse Roger Federer, N.1 mondial, s'est qualifié pour les huitièmes de finale de Wimbledon en battant vendredi le Français Marc Gicquel en trois sets 6-3, 6-3, 6-1. — Adrian Dennis AFP

WIMBLEDON

Federer effondré

La maître a chuté..

On l'avait presque trouvé serein suite à sa lourde défaite face à Nadal en finale de Roland-Garros. Dimanche, après un match sublime mais perdu dans son jardin de Wimbledon, Federer a montré un tout autre visage. Abattu, touché au moral, le toujours numéro 1 mondial a même parlé de «désastre». «Le match est fini, je suis déçu, je suis cassé. C'était sans doute un très beau match à voir. Mais là... Il faut laisser un peu de temps et essayer de recommencer à bien jouer dans le futur», a-t-il déclaré.

Pour retrouver le live...

Rarement les observateurs du tennis ont pu voir le numéro 1 mondial aussi ému et accablé. Les larmes aux yeux selon l'envoyé spécial de l'AFP, Federer a estimé que
cette défaite était la plus duré de sa carrière. Dans ses propos, on a même pu percevoir une pointe d'amertume à l'égard des organisateurs. «C'était impossible de jouer. C'est dur pour moi, de perdre le plus grand tournoi du monde sur une question de lumière. Mais c'est comme ça... (...) Je ne voyais presque plus contre qui je jouais.»

Un avenir en forme d'interrogation


Dépité, Federer a montré un sursaut d'orgueil en toute fin de conférence de presse. «Moi je vais essayer de recommencer à bien jouer, de gagner les jeux Olympiques et l'US Open.» La force d'un champion?

Malgré le chagrin de Federer, cette finale fut l'une des plus belles de l'ère open. Notamment le tie-break du quatrième set pendant lequel les deux joueurs ont balancé entre coups de folie et de génie...