Mavuba, un signal fort pour le Losc

Antoine Maes - ©2008 20 minutes

— 

Plus le dossier traînait, plus on s'inquiétait. Mais ce week-end, le Losc a finalisé le transfert définitif de Rio Mavuba, pour un montant compris entre 5 et 10 millions d'euros, vraisemblablement dans la fourchette basse. Prêté depuis janvier par le club espagnol de Villareal, le milieu de terrain défensif a paraphé un contrat de quatre ans. « Je suis soulagé qu'on ait pu finaliser mon transfert, je sais désormais ce que je vais faire », explique l'ancien Bordelais, qui a stabilisé la formation lilloise dès son arrivée, il y a sept mois.

La nouvelle a gonflé à bloc une entreprise qui vivait des moments délicats, entamée par le départ de Claude Puel (voir ci-dessous). « Cela prouve que le club fait des efforts et qu'il est en train de recruter des joueurs confirmés. Le projet du club continue », explique Grégory Malicki, le gardien nordiste. Très apprécié par le vestiaire lillois, Rio Mavuba, qui n'a pas encore rejoint ses coéquipiers en stage, a déjà redonné le sourire à toute l'équipe. « Le club fait des bons choix de recrutement, c'est un bon groupe qui se construit », confirme Ludovic Obraniak.

C'est aussi un sacré « ouf » de soulagement pour son nouvel entraîneur, Rudi Garcia, qui a appelé le joueur plusieurs fois pour le convaincre. Et qui va maintenant pouvoir boucler son recrutement. « Tout tourne autour de Ma­vuba, sa signature pourrait attirer d'autres joueurs », explique Grégory Tafforeau, pas encore sûr de rester capitaine. De fait, les Dogues sont encore sur la piste d'un attaquant de pointe et d'un gardien de but. Mais tiennent déjà un sacré milieu avec Cabaye, Balmont et Mavuba.