Le Paris-SG garde la tête froide

© 20 minutes

— 

Face à une équipe de Lille « courageuse mais pas en réussite », selon l’entraîneur nordiste Claude Puel, Paris a passé la seconde. Ce deuxième succès de l’année (1-0), après le miracle en Coupe de France contre Troyes, permet aux hommes de Vahid Halilhodzic d’être aujourd’hui seuls dauphins de l’AS Monaco, incontestable leader de Ligue 1. L’après-match n’a pourtant donné lieu à aucune effusion de joie, bien au contraire. « Personne ne s’enflamme. Il faut rester avant tout lucide et modeste car nous pouvons améliorer pas mal de choses », estime ainsi le coach du PSG. Menés dès la 13e minute sur un but malheureux de leur nouveau défenseur grec Tavlaridis, les Dogues auront en effet chèrement vendu leur peau face à un adversaire gestionnaire, mais rarement flamboyant. « Parfois, il faut savoir souffrir, prendre les 3 points et rentrer à la maison », résumait le gardien Jérôme Alonzo, encore une fois auteur d’arrêts déterminants. « J’aimerais que mon équipe réalise de grands matchs au Parc des Princes, mais le plus important en ce moment, c’est de gagner », renchérissait Halilhodzic. Samedi prochain, les Parisiens ressortiront le bleu de chauffe face à Metz pour leur troisième match consécutif à domicile. Avant de penser au déplacement à Monaco, pour ce qui pourrait être la finale de ce Championnat. Ce qui était impensable pour le PSG il y a encore six mois... S. Bordas

recrue Danijel Ljuboja, la nouvelle recrue du PSG, a assisté à la victoire contre Lille dans une loge du Parc des Princes, en compagnie de son compatriote Branko Boskovic, très décevant depuis plusieurs rencontres.