Le génie de Panenka

Romain Scotto

— 

Peut-on résumer tout un tournoi à une seule action? A ce penalty improbable tiré en feuille morte face à au grand gardien de la RFA, Sepp Maier? Rarement dans l’histoire de l’Euro, le geste d’un joueur n’a autant éclipsé la victoire d’un pays. On l’oublierait presque, mais cette année-là, c’est bien la Tchécoslovaquie qui a inscrit son nom au palmarès. Trente-deux ans après cette fameuse séance de tirs aux buts face à l’Allemagne de l’Ouest, un seul nom est resté dans les mémoires. Celui d’Antonin Panenka.

Revenons donc trois décennies en arrière, lorsqu’à 2-2 en finale, la victoire entre la Tchécoslovaquie et la RFA se joue aux tirs aux buts. S’il marque, le dernier tireur tchécoslovaque, offrira à son pays sa première victoire dans la compétition.

Dans la légende


Antonin Panenka se présente face à Sepp Maier. Malgré le contexte et la pression qui pèse sur lui, le joueur des Bohemians de Prague paraît étonnement détendu. Son tir, tout en toucher, l’est aussi. D’une feuille morte dans l’axe du but, il trompe Sepp Maier, parti sur sa gauche. Ce geste, encore jamais réalisé devant des caméras de télévision, subjugue tous les observateurs et entre dans la légende. Il porte aujourd’hui encore son nom.

Auparavant, il y a quand même eu un tournoi et accessoirement quelques belles affiches. Lors des deux demi-finales, tout se joue en prolongations. Menée 2-0 après 32 minutes face au pays hôte, la RFA parvient à renverser une situation mal engagée grâce à un triplé de Dieter Müller (4-2).

Cruyff bredouille


L’autre demi-finale au stade Maksimir, entre la Hollande et la Tchécoslovaquie est tout aussi spectaculaire. A 1-1 à l’issue du temps réglementaire, Nehoda et Vesely propulsent la Tchécoslovaquie en finale (3-1). Ils anéantissent du même coup les rêves de victoires de Johan Cruyff, qui disputait sa dernière grande compétition avec les Orange. Il ne soulèvera jamais de trophée avec son équipe nationale.

La finale : Tchécoslovaquie bat RFA : 2-2 (5-3, t.a.b.)
Les demi-finales : Tchécoslovaquie bat Pays-Bas : 3-1 a.p. et RFA bat Yougoslavie : 4-2 a.p.
Match pour la 3e place : Pays-Bas bat Yougoslavie : 3-2 a.p.