RFA, maxi joueurs et mini shorts

Romain Scotto

— 

A chaque nouvelle édition, son évolution. Pour répondre à toutes les demandes de participations, l’UEFA réforme à nouveau le format des qualifications. Lors du tour préliminaire, les grandes nations deviennent têtes de série. La RFA, l’Italie, l’URSS ou l’Angleterre sont réparties à travers huit groupes de quatre équipes dont les vainqueurs accèdent aux quarts de finale.

Cette année-là, la grosse surprise est à mettre au compte des Belges, organisateurs de la phase finale, qui écartent le champion d’Europe en titre italien au stade des quarts de finale. Quant à la France, elle reste à quai pour la troisième fois d’affilée, dépassée au stade des poules par la Hongrie et (déjà…) la Bulgarie.

Le rouleau compresseur

A domicile, la Belgique avait l’occasion de confirmer les belles promesses affichées en phase de qualification. Mais elle ne peut rien en demies, face à la grande équipe d’Allemagne de l’Ouest. Dans les rangs des futurs vainqueurs figurent notamment Sepp Maier, Gunter Netzer, Paul Breitner, Franz Beckenbauer et le meilleur buteur de l’épreuve, Gerd Müller.

Devant les 60.000 spectateurs du stade d’Anvers, son doublé offre la victoire à son pays face aux Diables Rouges. Sans grande surprise, la Mannschaft est en finale. Elle y retrouve l’équipe d’URSS qui depuis la première édition de l’Euro, en 1960, est la seule équipe à n’avoir manqué aucune phase finale.

Trop forts en finale

On pouvait donc s’attendre à une finale accrochée, entre deux équipes au style de jeu opposé, désignées dès le début du tournoi comme des vainqueurs potentiels. Mais rarement la RFA n’a paru si forte. Le match est plié avant l’heure de jeu (3-0), grâce à un nouveau doublé de Müller et un but de Wimmer.

Après l’envahissement du terrain au coup de sifflet final, les joueurs aux mini shorts et rouflaquettes soulèvent pour la première fois le trophée. Ils ne savent pas encore que cette victoire constituera un tremplin vers la prochaine Coupe du Monde qu’ils remporteront deux ans plus tard.

La finale : RFA bat URSS : 3-0
Les demi-finales : URSS bat Hongrie : 1-0 et RFA bat Belgique : 2-1.
Match pour la troisième place : Belgique bat Hongrie : 2-1.