Ronny Turiaf: «Pas faire la fine bouche»

NBA Ronny Turial est en finale avec les Lakers. 20minutes.fr l'a attendu à la sortie de la douche...

P.B. à Los Angeles

— 

L'heure de vérité approche pour Johan Petro et Ronny Turiaf, en balance pour le dernier poste de pivot en équipe de France: à la fin de la semaine, l'un d'eux devra sans doute dire adieu au Mondial-2006 de basket-ball.
L'heure de vérité approche pour Johan Petro et Ronny Turiaf, en balance pour le dernier poste de pivot en équipe de France: à la fin de la semaine, l'un d'eux devra sans doute dire adieu au Mondial-2006 de basket-ball. — Lisa Blumenfeld AFP/Getty Images/Archives

Ronny Turiaf, le frenchy des Lakers, nous a répondu, après la victoire de son équipe sur les Spurs de Tony Parker, jeudi soir. Interview après la douche, avec le belge Dider Mbenga dans les parages.

Ton premier sentiment?
De la joie évidemment, on est en finale de NBA, c’est énorme.

La joie n’est pas mitigée sur un plan plus personnel, vu ton faible temps de jeu?

Mais non, je ne vais pas faire la fine bouche. Bien sûr que j’aimerais jouer plus, mais il y a d’autres joueurs et un coach qui fait ses choix. C’est à moi de bosser dur pour m’imposer, et j’apprends beaucoup. Là j’ai joué contre Duncan, un des mecs que j’admirais quand j’étais à l’Insep. Même si ce n’est que quelques minutes, je me donne à fond et j’essaie de l’emmerder au max pour qu’il prenne des shoots difficiles.

Et aux côtés de Kobe Bryant, encore énorme ce soir, tu apprends quoi?
La persévérance et la perfection. Il travaille comme personne, pour être encore meilleur.

Il est comment hors terrain, Kobe?

(Là, c’est Didier Mbenga qui répond. Après une année gâchée par les blessures et une rupture de contrat avec Dallas, il effectue une pige avec les Lakers)

C’est quelqu’un d’assez simple. Bien sûr, il y a l’image véhiculée dans les médias sur le basket et le bling-bling, mais Kobe est plutôt posé. Quand je suis arrivé, il a été très cool, comme toute l’équipe. Malgré la concurrence, c’est comme une famille.

Toujours hors terrain, c’est qui le plus gros chambreur?
C’est Ronny !!! C’est un ouf.

Il y a 3 filles qui attendent à la sortie du vestiaire. C’est pour qui?

(Ronny Turiaf hésite).
Celui qui chope le plus, c’est Sasha ! (Vujacic)

Plus sérieusement, pour la finale, tu préfères affronter Boston ou Détroit ?

Franchement, peu importe. Les deux équipes sont monstrueuses, il va falloir qu’on soit au top dans les deux cas. En face, il a des monuments comme Kevin Garnett. Ca sera chaud!

Et n'oubliez pas notre blog NBA