Des quotas dans les clubs de foot?

DEBAT La Fifa persiste dans son idée d’un quota de joueurs dans les clubs…

M.Go.

— 

Les présidents de la Fédération française (FFF), Jean-Pierre Escalettes, et de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez, sont entendus ce vendredi par l'International Board pour présenter un projet de test d'arbitrage assisté par vidéo.
Les présidents de la Fédération française (FFF), Jean-Pierre Escalettes, et de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez, sont entendus ce vendredi par l'International Board pour présenter un projet de test d'arbitrage assisté par vidéo. — Philippe Huguen AFP/Archives

Et si les clubs européens étaient obligés d’aligner un quota de joueurs nationaux dans leurs composition d’équipe? L’idée dite du 6+5 (6 joueurs nationaux pour 5 joueurs étrangers par équipe) a été approuvé vendredi par le congrès de la Fifa. Le président de la fédération internationale, Joseph Blatter, tient beaucoup à cette réforme du foot. Il a sollicité début mai un mandat pour discuter avec les responsables politiques et sportifs, Bruxelles et les 27 gouvernements des Etats membres de ce principe qui mettrait à mal certaines équipes comme Chelsea et Arsenal en Angleterre ou encore l’Inter en Italie.

Platini favorable

Mais l’UE n’en veut pas du tout. Les députés européens ont voté le 8 mai à Bruxelles un texte s'opposant au projet de Blatter. Le principe du «6+5» remettrait en cause l’arrêt Bosman. Cette décision de la Cour de Justice des Communautés européennes prise en 1995 avait aboli les quotas de joueurs dans les équipes au nom de la non-discrimination entre les pays de la Communauté européenne à l’époque. Michel Platini, le président de l’UEFA, est par contre favorable à ce principe de quotas qui modifierait profondément le visage du football européen et empêcherait certains championnats de se faire «piller» par les grands clubs.

Et vous qu’en pensez-vous? Avec cette mesure, Lyon aurait-il plus de chances en Ligue des Champions? Que deviendraient nos meilleurs joueurs? N'est-ce pas une restriction de la liberté des clubs? Venez en débattre avec nous…