Des prothèses aux JO? Et pourquoi pas une combinaison...

DEBAT Pour la première fois de l’histoire, un amputé pourrait courir avec les valides à Pékin grâce à des prothèses. Qu’en pensez-vous?...

M.GO.

— 

Le Tribunal arbitral du sport (TAS), saisi en appel, a infirmé une décision de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et donné raison au double amputé sud-africain Oscar Pistorius, qui sera en mesure de participer aux jeux Olympiques avec les valides, s'il réussit les minima.
Le Tribunal arbitral du sport (TAS), saisi en appel, a infirmé une décision de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et donné raison au double amputé sud-africain Oscar Pistorius, qui sera en mesure de participer aux jeux Olympiques avec les valides, s'il réussit les minima. — Andreas Solaro AFP/Archives
La polémique ne cessait d’enfler depuis des mois. Oscar Pistorius pourrat-il courir avec les valides aux JO? Amputé des deux jambes juste en dessous des genoux depuis l’âge de 11 ans, Pistorius est équipé de prothèses révolutionnaires, des lames en carbone appelées «Cheetah». Et c’est un très bon coureur de 400 mètres. La démonstration en vidéo, lors d’un meeting à Rome.






Le 14 janvier, le Conseil de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) avait décidé de ne pas l’autoriser à participer à des compétitions internationales au vu du rapport d'un expert allemand. Celui-ci estimait que le coureur de 400 m tirait avantage de ses prothèses. L’athlète présente la particularité «inhumaine» de courir la deuxième moitié du 400 plus vite que la 1ère. Aucun homme n’accomplit son tour de piste de cette façon.

Coup de théâtre vendredi après-midi: le Tribunal arbitral du sport (TAS) a donné raison en appel au Sud-Africain qui peut rêver de Pékin. Pour participer aux JO, Pistorius devra encore réussir les minima olympiques imposés par l'IAAF (au minimum 45 sec 95, voire 45 sec 55 si un autre Sud-Africain court en moins de 45 sec 95). Son record record personnel est de 46 sec 46.

Et vous, qu’en pensez-vous? Les athlètes munis de prothèses peuvent-ils courir avec les valides? Est-ce un progrès? Ou une menace à l’intégrité du sport? Dites-le nous dans les coms…