L'Asvel veut mettre fin à une longue attente

S. Marteau - ©2008 20 minutes

— 

Sevrée de titres depuis six ans, l'Asvel a l'occasion de garnir son armoire à trophées lors de la finale de la Coupe de France qui l'opposera à Cholet, dimanche (18 h) à Bercy. « Ce serait une belle consécration du travail effectué cette saison », estime le jeune arrière Edwin Jackson (18 ans). La formation d'Yves Baratet aborde cette échéance sur une dynamique positive, puisqu'elle a remporté neuf de ses dix dernières rencontres, toutes compétitions confondues. De plus, les Villeurbannais se sont imposés à deux reprises en saison régulière (88-74 et 86-77) face au club des Mauges, qui avait entre-temps éliminé l'Asvel en demi-finale de la Semaine des As (75-63).

« Nos succès ont été obtenu lorsque nous avons réussi à contenir l'attaque de Cholet », souligne Yves Baratet. « Mais les compteurs sont désormais remis à zéro car une finale de Coupe est toujours un match particulier. Ce sera du 50-50 », affirme Edwin Jackson. Cholet devrait avoir un peu moins de pression que son adversaire en raison de son succès lors de la Semaine des As, synonyme de qualification pour la prochaine Coupe Uleb.