Cannes: Jessica Arene Denon, locale de l'étape au Jumping de Cannes

EQUITATION La cavalière est originaire de Roquefort-les-Pins... 

Mathilde Frénois

— 

Jessica Arene Denon au Jumping de Cannes 2017.
Jessica Arene Denon au Jumping de Cannes 2017. — Sportfot
  • L’Azuréenne n’est pas professionnelle. En marge de sa « passion » pour les chevaux et pour la compétition, elle gère deux entreprises. 
  • L’année dernière, elle a réalisé un sans-faute dans le Grand Prix de Cannes.

Elle sera la locale de l’étape. Celle qui connaîtra, mieux que personne, le paddock, le terrain et l’air marin. L’Azuréenne Jessica Arene Denon prendra part, à partir de ce jeudi, aux épreuves de saut d’obstacles du Jumping de Cannes.

Avant de rejoindre la pointe Croisette et son stade des Hespérides, Jessica Arene Denon s’entraîne à Roquefort-les-Pins. A 33 ans, la cavalière dispose de ses propres écuries. Mais l’Azuréenne n’est pas professionnelle. En marge de sa « passion » pour les chevaux et pour la compétition, elle gère deux entreprises : l’une d’importation d’articles de souvenirs, l’autre de bijoux fantaisie. Une double vie qu’elle mène tambour battant. « Je concilie entraînement, travail et vie de famille, explique-t-elle. Je monte une à deux fois par semaine. »

Avec Guillaume Canet

Avec sa jument, « en pleine forme et très compétitive », Jessica Arene Denon tentera de faire aussi bien : l’année dernière, elle a réalisé un sans-faute dans le Grand Prix de Cannes. « Cannes, c’est l’un des plus beaux concours que je fais dans l’année, indique la cavalière. Il a un aspect un peu extravagant car il est en bord de mer et les paddocks sont sur le port. C’est particulier parce que c’est à côté de la maison et parce qu’ils ouvrent leur porte aux cavaliers locaux, comme moi. »

A côté de Jessica Arene Denon, il y aura le numéro 1 mondial, Harrie Smolders. Mais aussi une star du cinéma : Guillaume Canet a annoncé sa participation. Parce que Cannes reste Cannes.