Les malheurs de Manchester

M. Go. avec agence

— 

Wayne Rooney est furieux contre son coéquipier de l'équipe d'Angleterre de football Michael Owen (Newcastle) qui lui aurait présenté un bookmaker auquel l'attaquant de Manchester United devrait désormais 700.000 livres (environ un million d'euros), selon la presse anglaise de lundi.
Wayne Rooney est furieux contre son coéquipier de l'équipe d'Angleterre de football Michael Owen (Newcastle) qui lui aurait présenté un bookmaker auquel l'attaquant de Manchester United devrait désormais 700.000 livres (environ un million d'euros), selon la presse anglaise de lundi. — Paul Ellis AFP/Archives

La mécanique Manchester ne s’est pas encore grippée. Mais les Red Devils ont vécu une des semaines les plus compliquées de leur saison. Revue de pépins à quelques heures de la demi-finale retour de la Ligue des Champions contre Barcelone.

>>> Manchester United - Barcelone c'est à suivre mardi à 20h45 sur 20minutes.fr en live.

Un jeu moins convaincant
Depuis le début de la saison, l’Europe du football admire l’équilibre de l’équipe construite par Sir Alex Ferguson. Lors de la demi-finale aller contre le Barça, la star Ronaldo, auteur de 38 buts cette saison, a raté un penalty. Jouant contre-nature, Manchester n’a ensuite été que l’ombre d’elle-même. Une tactique stratégique pour tenir le 0-0? Peut-être, mais il suffira à Barcelone de faire match nul en marquant un but pour être qualifiée mardi soir.

Chelsea revient au contact

Samedi, les joueurs mancuniens ont perdu sur le terrain de Chelsea un match capital 2-1. Grâce à cette victoire, les Londoniens sont revenus à la hauteur de Manchester à deux journées de la fin du championnat.

La blessure de Rooney
Pour ne rien arranger à la situation des Red Devils, lors de ce match, l’un des joueurs-clés de l’équipe, l’attaquant Wayne Rooney s’est blessé en marquant. On ne sait toujours pas s’il sera disponible mardi soir ainsi que Vidic, un autre joueur indispensable.

Un climat compliqué

L’affaire de la bagarre entre le joueur français Patrice Evra , son coéquipier Park, et les stadiers de Chelsea après le match perdu à Old Trafford a fait beaucoup de bruit dans la presse anglaise. Jamais une bonne chose pour préparer sereinement un match aussi important qu’une demi-finale de Ligue des Champions.

Est-ce le début de la poisse pour Manchester?