Plus de 1 500 coureurs sur 42,195 km

F. Brenon - ©2008 20 minutes

— 

C'est l'événement sportif de ce dimanche. Pour sa 28e édition, le marathon de Nantes revient dans les rues du centre-ville. Un parcours semi-urbain, qui emmènera les coureurs sur les bords de Loire, avec un départ et une arrivée devant le Hangar à bananes. Par ce choix, la nouvelle équipe d'organisateurs entend donner un second souffle à une compétition qui « végétait et était menacée de disparaître ces dernières années ». Résultat : plus de 1 500 marathoniens, contre environ 900 l'an passé, tenteront dimanche matin de couvrir la distance mythique de 42,195 km. « L'objectif à terme est d'enregistrer 4 000 à 5 000 participants, explique Michel Jallot, président de l'épreuve. On se donne quelques années pour y parvenir et figurer ainsi dans les cinq ou six plus grands marathons français. On pourra ensuite attirer des coureurs de renommée internationale. Leur venue nécessite souvent un cachet, mais on s'y refuse pour l'instant. On veut rester avant tout une course populaire. » En parallèle du marathon, près de 800 personnes prendront part à une course de 10 km sur l'Ile de Nantes.