Ricardo Faty prend ses aises à Nantes

Julien Ropert - ©2008 20 minutes

— 

La bonne carburation. Deux mois et demi après son arrivée sur les bords de l'Erdre, Ricardo Faty s'impose avec autorité dans l'équipe nantaise. Lundi, face à Boulogne, le milieu de terrain de 21 ans a ponctué une prestation convaincante d'une passe décisive et d'un but. « La balle arrive vite, je mets le plat du pied. Elle a eu un drôle d'effet, je ne sais pas trop comment j'ai fait pour marquer », rigole-t-il.

Reste que ce but vient récompenser un joueur en constant progrès depuis quelques semaines. « J'avais bien commencé. Mais ensuite, j'ai connu un coup de mou, je n'avais plus l'habitude d'enchaîner les matchs. Aujourd'hui, je me sens vraiment bien. » Un épanouissement que l'entraîneur Michel Der Zakarian attribue à un meilleur physique. « A force d'enchaîner les rencontres, il a augmenté son volume de jeu, ce qui lui permet d'être plus performant. »

Mais le jeune joueur, prêté dix-huit mois par l'AS Rome, a aussi trouvé plus de justesse dans son jeu. « Le coach me demande de jouer le plus vite possible vers l'avant. Au début, j'avais un peu trop de déchet car je voulais aller trop vite. Aujourd'hui, c'est mieux. » Au point que sa place de titulaire au côté de David De Freitas semble désormais incontestable. « Ricardo dispose d'une grosse présence athlétique, d'un très bon jeu de tête et d'une certaine intelligence de jeu, explique son partenaire du milieu de terrain. Alors si en plus il se met à marquer... »