Les Girondins se coupent de la Coupe

Rémi Bostsarron - ©2008 20 minutes

— 

Cent vingt minutes pour rien. En panne d'inspiration, Bordeaux a été sorti en quart de finale de la Coupe de France à l'issue de la séance de tirs au but, hier, par Sedan (0-0 à l'issue des prolongations). Les Ardennais, pensionnaires de Ligue 2, ont démontré dès les premières minutes qu'ils ne nourrissaient aucun complexe, sollicitant Ramé sur des frappes d'Abdoun (3e) et de Mokaké (8e). Les Bordelais ont répondu par Cavenaghi, sur un coup franc sorti par Regnault (12e), mais ils n'ont pu élever le rythme. Et c'est aux visiteurs qu'est revenue la plus belle occasion de la première mi-temps : un tir au-dessus de Sartre, aux six mètres (41e).

Toujours empruntés, et visiblement émoussés malgré le turn-over partiel imposé par Laurent Blanc, les Marine et Blanc n'ont pas brillé non plus en deuxième période. Ils ne se sont montrés dangereux que sur des tentatives lointaines de Diawara (51e) et de Wendel (73e). Il a même fallu que Ramé s'emploie sur une belle frappe d'Allart (81e) pour empêcher les Sedanais de leur porter un coup probablement fatal. Sommet d'ennui, les prolongations ont débouché sur une séance de tirs au but vite pliée : Cavenaghi et Jurietti ont échoué d'entrée, offrant à Sedan un exploit mérité.