Les Sélestadiens n'ont pas loupé leur quart

Jérôme Sillon - ©2008 20 minutes

— 

Ils l'ont fait ! Dans un Cosec surchauffé, les Violets ont signé une grosse performance : éliminer Créteil (30-25), hier soir, en quart de finale de la Coupe de France. Ils disputeront le tour final (demie et finale) presque à domicile, les 26 et 27 avril prochains au Palais des sports de Mulhouse. « C'était alléchant comme perspective et les joueurs ont montré beaucoup de qualités et de solidarité, se félicite l'entraîneur François Berthier. Une qualification pour une demi-finale, c'est un moment rare. Il faut en profiter. »

La dernière de Sélestat en Coupe de France remonte à 1995. Cette année-là, le club alsacien avait même disputé la finale. Les coéquipiers de l'infranchissable gardien Radek Motlik (15 arrêts) n'en sont pas encore là. Mais en livrant un grand match hier, ils ont montré qu'ils ont les moyens de marcher sur les traces de leurs aînés. Car hormis en début de deuxième période (15-16, 33e), Sébastien Gallotte (7 buts) et ses partenaires ont tout le temps mené au score, concrétisant leur emprise totale sur la rencontre.