L’avenir stadiste de Galthié en questions

Alexandre Pedro

— 

Les demi-finales du Mondial de rugby proposent samedi un grand classique entre deux ennemis héréditaires du ballon ovale, l'Angleterre et la France, et dimanche un duel totalement inédit à ce niveau, entre l'Afrique du Sud et l'inattendue Argentine, révélation du tournoi.
Les demi-finales du Mondial de rugby proposent samedi un grand classique entre deux ennemis héréditaires du ballon ovale, l'Angleterre et la France, et dimanche un duel totalement inédit à ce niveau, entre l'Afrique du Sud et l'inattendue Argentine, révélation du tournoi. — Greg Wood AFP/Archives

La rumeur court le milieu du rugby et sa presse spécialisée depuis la fin mars: Fabien Gatlhié n’entraînerait plus le Stade Français la saison prochaine, et cela malgré un contrat qui va jusqu’en juin 2009. Celui qui a mené les Parisiens au Brennus la saison passée, souhaiterait prendre du recul; peut-être au poste de vice-président, vacant depuis la disparition de Thierry Gilardi.

Dans son édition de jeudi, «L’Equipe» donnait le départ de Galthié pour acquis. L’entraîneur stadiste partirait pour… Pékin où il couvrirait les JO pour France Télévision et ne serait donc pas présent pour préparer la saison de Top 14. D’après une information de 20minutes.fr, la présence de Galthié à Pékin est confirmée à «99%», mais il existe une possibilité pour qu’il officie depuis Paris. Ce qui lui laisserait la possibilité d’être présent pour la phase de préparation.

«Aucune décision n’est prise» selon Landreau


Pas encore libérée, la place de Galthié suscite déjà les convoitises. Retiré des terrains en fin de saison, Christophe Dominici se déclare déjà disponible pour intégrer le staff technique. Le nom de Philippe Saint-André a aussi été évoqué, mais la piste la plus chaude mènerait à l’Austalien, Ewen McKenzie, actuel entraîneur des Waratahs en Super 14.

Joint par 20minutes.fr, Fabrice Landreau, en charge des avants au Stade Français, ne confirme pas les envies de départ de Galthié. «Nous sommes en pleine saison, aucune décision n’est prise pour l’instant». Interrogé sur son avenir personnel, l’ancien talonneur affirme «ne ressentir aucune lassitude à entraîner ce groupe». Quand on lui demande quand on en sera plus sur l’avenir du staff technique, Landreau renvoie à son président, Max Guazzini: «C’est lui l’homme clé du club. C’est lui qui décide du recrutement des joueurs et de l’encadrement technique». Il y a des choses qui ne changent pas au Stade Français.

Sept joueurs prolongent au Stade Français

Le club parisien vient d’annoncer les prolongations de contrat de sept joueurs. Il s’agit de Mathieu Blin, Lionel Beauxis, Antoine Burban et Pierre Rabadan, Sylvain Marconnet, Rodrigo Roncero et Dimitri Szarzewski