Le Lyon HC reste encore à quai

Stéphane Marteau - ©2008 20 minutes

— 

Battu samedi dernier par Nice en finale des play-offs de D2 (4-4 et 4-5), le Lyon HC est condamné à rester au troisième niveau du hockey français pour la troisième année consécutive. Les Lions se raccrochent néanmoins à l'espoir d'un repêchage, dans l'éventualité d'une rétrogradation administrative d'un club de D1. Une décision qui n'interviendra pas avant plusieurs semaines. « J'espère que nous accéderons à la D1, même si j'aurais préféré y parvenir sportivement. Cela nous permettrait de disputer des rencontres plus relevées car ce n'est pas bon de s'imposer facilement comme cela a été notre cas durant l'essentiel de la saison », souligne le coach Christer Eriksson.

Déçu par la prestation de son équipe face à Nice, ce dernier tire cependant un bilan positif de cet exercice. « Nous avons effectué un grand pas pour sortir le hockey lyonnais de la spirale négative où il se trouvait à mon arrivée », estime l'entraîneur suédois du LHC, qui souhaite faire progresser le club à tous les niveaux. « Nous devons nous améliorer au plan de la logistique, de l'intendance, du staff médical. Il nous faut aussi de meilleurs créneaux horaires sur la glace. Enfin, nous devons renforcer l'équipe dans les secteurs où nous avons affiché quelques faiblesses, en défense notamment, précise-t-il. Si nous parvenons à réunir tous ces éléments, il n'y a aucune raison pour que le LHC ne devienne pas l'un des meilleurs clubs de hockey en France. »