Une balle de football (illustration).
Une balle de football (illustration). — Glyn KIRK / AFP

FOOTBALL

La Trinité: Nombre de femmes voilées, quota chez les joueurs... Le club de foot accuse la mairie de racisme

Des élus auraient demandé au club de compter les femmes voilées et d’instaurer des quotas chez les joueurs…

Des soupçons de racisme planent au-dessus de la mairie de La Trinité, dans les Alpes-Maritimes. Selon le club de foot de la ville, des élus auraient eu des demandes inadaptées et illégales concernant les joueurs qui manient le ballon rond dans leur ville, rapporte France Bleu Azur.

Selon la radio locale, il a été demandé à l’ancien président du club de foot Philippe Caristo « de comptabiliser les femmes voilées qui viennent au stade, » « de surveiller les vestiaires pour s’assurer que les joueurs n’y prient pas » et de « respecter des quotas pour intégrer dans le club une majorité de Trinitaires et donc réduire le nombre de jeunes venus de l’Ariane ».

Une pétition et une démission

Une pétition a été lancée pour dénoncer ces demandes. Philippe Caristo, en désaccord avec la faible attribution des subventions allouées à son club, a démissionné le 8 mars, selon France Bleu Azur. De son côté, le maire de la ville Jean-Paul Dalmasso (LR) nie être à l’initiative de tels propos.