Alain Bernard est un «sportif parfaitement sain» selon un médecin équipe de France

NATATION L’encadrement des Bleus dissipe les soupçons...

Avec agence

— 

Alain Bernard, qui a battu trois records du monde la semaine dernière aux Championnats d'Europe de natation à Eindhoven, est un "sportif parfaitement sain", assure le médecin de l'équipe de France Jean-Claude Cervetti dans le Quotidien du médecin à paraître jeudi.
Alain Bernard, qui a battu trois records du monde la semaine dernière aux Championnats d'Europe de natation à Eindhoven, est un "sportif parfaitement sain", assure le médecin de l'équipe de France Jean-Claude Cervetti dans le Quotidien du médecin à paraître jeudi. — Patrick Hertzog AFP/Archives

Pas de doutes sur la performance d’Alain Bernard. Dans une interview dans «le Quotidien du médecin» à paraître jeudi, le médecin de l’équipe de France Jean-Claude Cervetti le certifie: «Ce que je peux assurer pour le suivre de longue date et avoir assisté à sa montée en puissance régulière, c’est qu’Alain Bernard est un sportif parfaitement sain».

Jean-Claude Cervetti souligne notamment que les résultats du suivi longitudinal auquel se plie le nouveau maître du sprint mondial «ne présentent aucune anomalie».

Hyperactivité bronchique

Quant à l’autorisation d’usage thérapeutique (AUT) pour de l’asthme à l’effort dont bénéficie Bernard, qui en a fait lui-même état après ses exploits ce week-end, le Dr Cervetti commente: «on ne peut pas respirer mieux que bien».

L’asthme a l’effort correspond à une hyperactivité bronchique et est traitée par des bouffées de ventoline, un produit à base de corticoïde.

Vitamines

«Comme une grande proportion de nageurs qui passent plus de vingt heures par semaine dans des atmosphères humides chargées en chloramines, Alain Bernard présente une hyperactivité bronchique», précise le médecin, qui a décidé «d’assister» le nageur «dans ce désir de ne rien dissimuler sur le plan de sa santé, de ses traitements et de ses régimes» face à un «traitement médiatique ambivalent».

Après avoir battu les records du monde du 100 m et 50 m nage libre, Bernard a dû faire face aux insinuations de plusieurs nageurs, dont celles de l’Italien Filippo Magnini, notamment au sujet de la morphologie de l’Antibois.

«Tempérament plus sec»

Concernant les déclarations de Magnini, qui a évoqué lors de l’Euro la prise de «bonnes vitamines» par Alain Bernard, le Dr Cervetti a précisé qu'«entre eux, les nageurs évoquent spontanément, comme les autres sportifs de haut niveau, ce qu’ils appellent des vitamines». «En réalité, nous veillons à une densité nutritionnelle qui soit adaptée à leurs efforts […]», a-t-il ajouté.

«Sa musculature paraît plus impressionnante, c’est lié à un tempérament plus sec et un gabarit un peu plus grand que les autres. C’est assurément un beau champion», a encore souligné le Dr Cervetti.