Des histoires de France-Angleterre

FOOTBALL Clin d'oeil dans le rétro avant le France-Angleterre de mercredi soir...

Alexandre Pedro

— 

Beckham, 31 ans et 94 sélections, semble ainsi faire les frais de l'arrivée de McClaren qui souhaite une "nouvelle ère" pour la sélection, sans exclure totalement un retour du milieu de terrain du Real Madrid.
Beckham, 31 ans et 94 sélections, semble ainsi faire les frais de l'arrivée de McClaren qui souhaite une "nouvelle ère" pour la sélection, sans exclure totalement un retour du milieu de terrain du Real Madrid. — Patrick Stollarz AFP/Archives

Mercredi au Stade de France, Français et Anglais se retrouvent pour la 37e fois. Si l'Angleterre mène largement au bilan par 23 victoires à 8, le rapport de forces s'est équilibré depuis une vingtaine d' années. Et, si la rivalité n'a pas atteint celle des «crunchs» au rugby, il y a toujours quelque chose à retenir d'un France-Angleterre: des bouquets de fleurs, des doublés et même des coups de tête.


France - Angleterre 2-1 (Euro 2004)

Le miracle de Lisbonne: Pour son entrée dans cet Euro Portugais, les Français filent vers une défaite logique (Barthez avait retardé l'échéance en détournant un pénalty de Beckham), quand Zidane renverse la situation en deux coups de pied dans les arrêts de jeu. Sur le pénalty de la victoire, le meneur des Bleus a visiblement l'estomac qui lui joue des tours.



France - Angleterre 1-1 (amical 2000)
Lama retraité malgré lui: Le public du Stade est surtout venu dire merci à Laurent Blanc et Didier Deschamps, qui ont annoncé leur retraite internationale. Reconnaissante, la fédération française leur offre un bouquet chacun. Bernard Lama, qui n'avait rien demandé ou annoncé, a aussi le droit au sien.

Angleterre- France 0-2 (amical 1999
)
Anelka day: Dans l'euphorie de 1998, l'équipe de France s'impose pour la première fois à Wembley et pense s'être enfin trouvé son avant-centre du futur après le doublé de Nicolas Anelka. Le lendemain «L'Equipe» titre : «Il ne manquait que lui». L'histoire d'amour sera beaucoup tortueuse que prévue entre Anelka et les Bleus.

Angleterre - France 0-0 (Euro 1992)
Boli et Pearce les amis de Malmö: De ce match fermé, la légende a surtout retenu la guerre des nerfs entre Basile Boli et le sanguin latéral anglais, Stuart Pearce. Après avoir cherché Boli un bon moment, Pearce prend un coup de tête mal placé de Boli lors d'un duel. Couvert de sang, Pearce refuse de sortir du terrain pour se faire soigner. Aucune des deux équipes ne franchira ce premier tour de l'Euro.


Angleterre - France 2-0 (amical 1992)
La douche anglaise: Les Bleus du sélectionneur Platini sortent d'une campagne de qualification triomphale pour l'Euro suédois, avec 8 victoires en 8 matchs. Ce soir de février, l'Angleterre de Lineker calme l'euphorie française. Un jeune attaquant de Southampton inscrit son premier but en sélection, son nom: Alan Shearer.


Angleterre - France 3-1 (Coupe du Monde 1982)
Les Bleus perdent un match et un record: A l'heure de la sieste à Bilbao, les Anglais tirent les premiers, Bryan Robson ouvre la marque 27 secondes après le coup d'envoi et chipe à Bernard Lacombe le record du but le plus précoce en phase finale d'une Coupe du Monde.



Angleterre - France 2-0 (Coupe du Monde 1966)
Le désert français: Dans leur stade de Wembley, où ils ont le privilège de jouer toutes les rencontres de leur Mondial, les Anglais, plus réalistes, viennent à bout des Français, éliminés avec un malheureux point en trois matchs. L'Angleterre file vers le titre, les années de vaches maigres ne font que commencer pour le football français. Les Bleus ne renoueront avec une phase finale de Coupe du Monde qu'en 1978.