Les Lyonnaises visent un triplé historique

Stéphane Marteau - ©2008 20 minutes

— 

Eliminé en 8e de finale de la Ligue des champions, l'OL peut encore rêver d'une consécration continentale par le biais de sa section féminine. De fait, pour leur première participation à la Coupe d'Europe, les Lyonnaises seront opposés en demi-finale aux redoutables Suédoises d'Umea IK, en visite dimanche (14 h 30) au stade de Gerland, pour la première manche de cette double confrontation (retour le 6 avril). « Nous avons hâte d'y être », confie l'entraîneur Farid Benstiti, dont les protégées ont réalisé un parcours « exceptionnel », éliminant notamment Brondby (Danemark), Kolbotn (Norvège) et le tenant du titre, Arsenal. « C'est comme si les garçons se mesuraient à l'AC Milan après avoir sorti successivement Barcelone, Manchester United et Arsenal », compare-t-il.

Invaincues cette saison, les championnes de France en titre, qui seront privées dimanche de leur capitaine Sonia Bompastor (suspendue), abordent cette échéance « avec humilité, mais sans complexe ». « Il faudra être très solide défensivement et se lâcher dans les phases offensives. C'est l'équipe qui aura le plus de qualités mentales pour aller marquer des buts qui réussira à se qualifier », estime Farid Benstiti. Un nouvel exploit des Lyonnaises les rapprocherait d'un triplé historique, dans la mesure où elles caracolent en tête du championnat et sont qualifiées pour les demi-finales du Challenge de France. « On y pense, mais un doublé serait déjà extraordinaire. »