Gebreselassie :«Je ne veux pas me suicider à Pékin»

ATHLETISME Le recordman du monde du marathon explique dans un entretien publié mardi par la presse espagnole les raisons de son forfait au marathon des JO de Pékin...

Avec agence

— 

L'Ethiopien Haile Gebreselassie a échoué dans sa quête pour établir un nouveau record du monde du marathon, dimanche à Berlin, perdant pied dans les 3 derniers kilomètres pour couper la ligne d'arrivée avec tout de même le 7e meilleur chrono de tous les temps (2h05:56.).
L'Ethiopien Haile Gebreselassie a échoué dans sa quête pour établir un nouveau record du monde du marathon, dimanche à Berlin, perdant pied dans les 3 derniers kilomètres pour couper la ligne d'arrivée avec tout de même le 7e meilleur chrono de tous les temps (2h05:56.). — Oliver Lang AFP

Haïle Gebreselassie s'explique sur sur son forfait aux Jeux olympiques. L’athlète éthiopien a déclaré au journal El Pais que courir le marathon de Pékin serait du suicide: «C'est une décision purement personnelle que j'ai prise pour me protéger, pour protéger ma santé. Je ne veux pas mettre mon avenir en danger. […] Le marathon sera impossible à cause de la combinaison de la pollution, de la chaleur et de l'humidité. […] Je ne veux pas me suicider à Pékin en faisant une erreur». La commission médicale du CIO avait elle-même reconnu lundi qu’elle envisageait un report de certaines compétitions en cas de pic de pollution ou de météo hostile.

«Il est toujours un élément essentiel de nos plans»

Gebreselassie a décidé de s’aligner une nouvelle fois sur le 10.000 m, distance sur laquelle il a déjà remporté deux titres olympiques (1996 et 2000). Il tentera d’obtenir son ticket pour Pékin le 24 mai prochain lors de la réunion d'Hengelo aux Pays-Bas. Il a par ailleurs laissé entendre que d’autres sportifs pourraient bientôt imiter sa décision: «Je sais que de nombreux athlètes commencent à avoir des doutes» et «on va bientôt en voir d'autres renoncer.»

La Fédération éthiopienne d'athlétisme a indiqué mardi qu'elle comptait toujours sur lui: «Il n'a pas encore informé la fédération de sa décision, a déclaré le directeur technique de la fédération, Dube Jilo. Il est toujours un élément essentiel de nos plans pour le marathon à Pékin.» jeuxolympiques