XV de France: La FFR lance une procédure de licenciement pour «faute grave» contre Guy Novès et son staff

RUGBY La grande famille du rugby français vit bien...

A.L.G.
— 
Guy Novès et Bernard Laporte en grande discussion à Marcoussis, le 4 novembre 2017.
Guy Novès et Bernard Laporte en grande discussion à Marcoussis, le 4 novembre 2017. — CHRISTOPHE SIMON / AFP

Ça n’aura pas traîné ! A peine viré, déjà poursuivi… Alors que Bernard Laporte a annoncé ce mercredi midi l’éviction de Guy Novès de son poste de sélectionneur du XV de France et son remplacement par Jacques Brunel, L'Equipe nous apprend que la Fédération française de rugby a lancé une procédure de licenciement pour "faute grave" contre l’ancien sélectionneur de l’équipe de France et les deux membres de son staff en bleu, Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois.

>> A lire aussi : On a compté le nombre de fois où Bernard Laporte a dit que Guy Novès resterait (attention spoiler: il y en a beaucoup)

Mercredi matin, Bernard Laporte avait laissé entendre qu’il souhaitait que cette séparation se réalise à l’amiable. Il semblerait cependant que les choses soient un peu plus compliquées que prévues.

Eviter de verser aux trois hommes leurs indemnités de licenciement ?

On ne connaît pas encore le motif exact de la faute grave à l’origine de cette procédure de licenciement, mais si celle-ci en venait à être reconnue (ce qui devrait prendre un certain temps), cela éviterait à la Fédération française de rugby (FFR) d’avoir à verser aux trois hommes leurs indemnités de licenciement (entre 2 et 3 millions d’euros).

En attendant, c’est une bataille entre les avocats des deux parties qui va s’engager dans les prochaines semaines. Décidément, le rugby français n’en finit pas de nous surprendre. Et de nous désespérer.