La Vuelta se veut «prudente» au sujet du contrôle anormal de Christopher Froome

CYCLISME L'organisation de la course reste prudente après l'annonce de l'UCI...

William Pereira

— 

Chris Froome lors de la 9e étape du Tour d'Espagne, le 27 août 2017.
Chris Froome lors de la 9e étape du Tour d'Espagne, le 27 août 2017. — Javier Lizon/EFE/SIPA

Christopher Froome va-t-il être déchu de son titre sur la Vuelta-2017 après les révélations de l'UCI concernant un contrôle anormal au salbutamol, principe actif de la ventoline ? Impossible de le dire pour l’instant. L’organisation de la course a elle-même botté en touche.

>> A lire aussi : VIDEO. «Il est bien connu que je souffre d'asthme»... Chris Froome peut-il s'en sortir sans trop de dégâts?

« L’attitude est la prudence », a réagi l’organisation de la Vuelta, qui s’est refusée à toute autre déclaration pour l’instant sur le sujet, dans l’attente de plus amples informations et de tous les éclaircissements.

L’UCI a ouvert une procédure contre le Britannique, qui encourt la perte de sa victoire dans la Vuelta et risque d’être suspendu mais il n’est pas soumis à « une suspension provisoire obligatoire » en raison de la nature de la substance incriminée. Dans un communiqué, Froome a assuré avoir « suivi les conseils du médecin de l’équipe » Sky pour augmenter son dosage face à une aggravation de son asthme.