Les Canaris s'envolent vers la Ligue 1

FOOTBALL / LIGUE 2 En s'imposant sur Grenoble, lundi soir...

David Phelippeau

— 

J.-S. EVRARD / 20 MINUTES

Plus que quelques mètres avant l’ascenseur. Lundi soir, le FC Nantes (2e), victorieux de Grenoble 1-0 (27e journée de Ligue 2), s’est dégagé la route en direction de l’élite. Nantis de 13 points d’avance sur Bastia (3e) -qui a un match en moins- et de 14 sur l’adversaire du soir Grenoble (5e), les Canaris -sauf cataclysme- sont bien partis pour retrouver les pelouses de L1.

Pour venir à bout des Isérois, les Nantais ont appliqué leur recette favorite: une solidité défensive patente saupoudrée d’une efficacité offensive déroutante. En atteste leur ouverture du score, sur leur première occasion. Harlington Shereni catapulte de la tête un corner très bien frappé par Guillaume Moullec (1-0, 24e).

Avant cela, les errements du défenseur central nantais Yohan Poulard avaient par deux fois (9e et 12e) fait frissonner les quelque 16.500 spectateurs de la Beaujoire - la plus faible affluence de la saison.

A la 34e, Sofiane Feghouli décoche un tir de 25 mètres qui vient lécher la barre de Tony Heurtebis. Comme toujours, le jeu des Canaris s’avère bien pauvre, mais surtout s’effiloche complètement dans les trente derniers mètres. A tel point que Stefan Babovic choisit la solution individuelle.

A la 75e minute, le Serbe part du milieu de terrain et élimine plusieurs Grenoblois avant d’envoyer un missile juste à côté de la lucarne de Grégory Wimbee. Malgré un dernier tir très dangereux de Sandy Paillot (90e + 3), Nantes s’impose sans gloire…