Un tennisman ordonné moine boudhiste

AP (avec Agence)

— 

S’il existe des sportifs à la recherche de calme et de sérénité, ce sont bien les joueurs (et joueuses) de tennis. Quand la sophrologie ne leur suffit plus, il reste la religion pour retrouver la voix du relâchement au service.

Le N.1 du tennis thaïlandais, Danai Udomchoke, vient d’être ordonné moine dimanche dans un temple bouddhiste de Bangkok, afin selon lui de trouver le calme pour améliorer son jeu, ont indiqué lundi les médias locaux.

La méditation pour retrouver le top 100


«C'est quelque chose que je voulais faire depuis longtemps et le moment est venu", a déclaré Udomchoke au Bangkok Post, en précisant qu'il se retirerait dans un monastère durant 15 jours, après s'être rasé la tête pour l'occasion».

«Mais qui sait ? Je pourrais rester plus longtemps, a ajouté le joueur de 26 ans. J'ai davantage connu la défaite que la victoire récemment. J'ai besoin de trouver le calme.» Le joueur espère ainsi réintégrer les 100 premiers joueurs mondiaux.