Valenciennes s'en contente

A. M. - ©2008 20 minutes

— 

Les temps changent à Nungesser. En 2007, les visiteurs repartaient quasiment tous avec trois pions dans les valises. 2008 est une année moins faste, et le souffle du maintien fait changer les discours. « C'est un très bon point de pris. Je félicite les garçons pour le gros match », sourit Antoine Kombouaré. Au courage, les Valenciennois ont résisté tant bien que mal au rouleau compresseur lillois au milieu de terrain. « Je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent que le Losc est une équipe chiante à jouer : ils imposent leur jeu. Quand Makoun, Cabaye et Mavuba ont le ballon, c'est très difficile de leur reprendre », soutient Eric Chelle.

Huitième avec 37 points, le VAFC s'approche doucement mais sûrement du maintien. « Pour notre objectif, on est dans les clous, et on essaie de grappiller les points à droite et à gauche », remarque Antoine Kombouaré. Le souffle du jeu dégagé lors de la première partie n'a donc pas résisté aux impératifs comptables. C'est chez un PSG en grand danger, samedi, que les Nordistes tenteront de ne pas prendre de buts pour la troisième fois consécutive.