Les Violets ont mis un pied en Ligue 2

Nicolas Stival - ©2008 20 minutes

— 

Triste dimanche au Stadium. Au programme : ciel pluvieux et têtes d'enterrement, au lendemain d'une défaite contre Sochaux (1-2) aux conséquences funestes. A dix journées de la fin du championnat, le TFC, dépassé par son vainqueur doubien, est 19e et avant-dernier. Plus très loin d'une descente en L2, un an après avoir fini sur le podium de L1...

« On porte le bonnet d'âne et une ardoise dans le dos avec "imbécile" écrit dessus », lâche Elie Baup, dépité. L'entraîneur toulousain garde en mémoire l'entame cauchemardesque de son équipe, menée 0-2 (doublé de Mevlut Erding) après 21 minutes. Le coup franc tardif du milieu Achille Emana (85e) n'y a rien changé. Le TFC, qui n'a plus gagné depuis dix rencontres, est au bord du gouffre. Il a aussi perdu son précieux défenseur Mauro Cetto, blessé au genou gauche. « La situation est très grave, confirme Baup. Tout le club est en danger, des joueurs jusqu'à la secrétaire. » Cet énième appel à la révolte sera-t-il (enfin) entendu ? Réponse samedi à Saint-Etienne.