Les Italiens ne font plus sourire

- ©2008 20 minutes

— 

Depuis son entrée en 2000 dans le Tournoi des VI Nations, l'Italie a vite progressé. A tel point que la France, qui recevra les Transalpins dimanche, se refuse à tout complexe de supériorité. « Avec les Italiens, un coup est toujours possible. Si les Français ne les prennent pas de la bonne façon, s'ils ne les jouent pas comme ils doivent les jouer, une surprise peut avoir lieu », prévient Pierre Villepreux, ancien sélectionneur tricolore, sur le site de Midi-Olympique.

Même si la seule victoire, en 29 oppositions, de la Squadra Azzurra contre les Bleus remonte à 1997 (32-40 à Grenoble), Nick Mallett y croit. « Chaque match est jouable. Nous serons à 110 % en France », prévient l'ancien entraîneur du Stade Français, qui a succédé à Pierre Berbizier à la tête du XV d'Italie après le Mondial.