Rafael Nadal mord la poussière

- ©2008 20 minutes

— 

Les surprises continuent à Dubaï. Après Federer, défait par Murray au premier tour, Rafael Nadal s'est arrêté hier en quart de finale, battu par Andy Roddick (7-6, 6-2). L'Américain, qui s'est permis des premières balles flirtant avec les 240 km/h, poursuit sur sa lancée après sa victoire à San José la semaine dernière.

L'autre petite surprise est venue de l'élimination d'Andy Murray, incapable de retrouver face à Nikolaï Davydenko (7-5, 6-4) le niveau qui lui avait permis de sortir Federer. « J'ai très bien joué, cela faisait longtemps que cela ne m'était pas arrivé », devait tout de même reconnaitre son adversaire russe, cinquième mondial. Mais le nouveau favori du tournoi se nomme désormais Novak Djokovic, victorieux sans sourciller d'Igor Andreev (6-2, 6-1).