La victoire ou la galère pour le TFC

Nicolas Stival - ©2008 20 minutes

— 

La 28e journée de L1 sera riche en duels de bas de tableau : Rennes-PSG, Auxerre-Lens, Strasbourg-Metz et surtout TFC-Sochaux demain (20 h), entre le 18e et le 19e. « Il y aura certainement un peu de doute et de pression en début de match, lance le gardien Nicolas Douchez. Mais on devra l'évacuer pour finir, espérons-le, sur du plaisir. » Le « plaisir » de goûter à un succès qui échappe aux Toulousains depuis neuf rencontres, malgré le mieux entrevu face à Marseille (0-0) puis à Lens (1-1). « Ces nuls n'auront leur importance que s'il y a une victoire derrière », observe Elie Baup.

Côté sochalien, les deux premiers mois de 2008 (trois victoires, trois nuls, deux défaites en L1) ont permis de légèrement redresser la barre. En outre, les coéquipiers des ex-Toulousains Teddy Richert et Stéphane Dalmat sont particulièrement performants à l'extérieur, où ils présentent le 4e bilan de l'élite. De quoi donner des sueurs froides aux Violets, classés 17es de L1 à domicile, où ils n'ont plus gagné depuis le 8 décembre contre Lille (1-0). Pour reconquérir le Stadium, Baup devrait lancer une attaque à deux têtes (Johan Elmander et André-Pierre Gignac), qui lui avait permis de revenir au score samedi dernier à Lens. En l'absence de Nicolas Dieuze (suspendu), Achille Emana pourrait descendre d'un cran, au poste de milieu récupérateur. Au côté de Moussa Sissoko ou de Pantxi Sirieix, dont la blessure aux cervicales est en voie de guérison.