Ligue 1: Strasbourg enfin récompensé de ses efforts, et c'est Rennes qui en a fait les frais

FOOTBALL Le Racing s'est imposé face au Stade Rennais (2-1) au stade de la Meinau samedi soir...

Alexia Ighirri

— 

Ligue 1: Strasbourg enfin récompensé de ses efforts, et c'est Rennes qui en a fait les frais
Ligue 1: Strasbourg enfin récompensé de ses efforts, et c'est Rennes qui en a fait les frais — PATRICK HERTZOG / AFP
  • Strasbourg affrontait Rennes au stade de la Meinau samedi soir, pour le compte de la 13e journée de championnat de Ligue 1.
  • Le Racing s'est imposé (2-1) et sort de la zone rouge.

Il y a avait eu les belles prestations contre Angers ou Marseille. Mais à chaque fois les Strasbourgeois avaient concédé le nul et laissé filer des points. Frustrant, rageant. Cette fois, Strasbourg a marqué et a tenu. Samedi à la Meinau, le Racing a bien engrangé les trois points avec une victoire (2-1) face à Rennes.

Des occasions, de l’envie, de l’agressivité. Et malgré un coup de moins bien en seconde période, Strasbourg a mérité. « Il y a des matchs où on avait fait beaucoup mieux et où on n’avait pas gagné. On était sur des matches avec des bons contenus. Ce soir, on gagne, on va savourer les points. On avait besoin d’une victoire », résume Jérémy Blayac.

Mais toujours un but encaissé

C’est lui qui a ouvert le compteur strasbourgeois en interceptant une frappe lointaine et cadrée de son coéquipier Ernest Seka, contrôlant le ballon et crucifiant le goal rennais (28e). C’est ensuite Stéphane Bahoken qui s’est chargé d’enfoncer le clou : de la tête sur un centre Dimitri Liénard (82e). Un duo d’attaquants titularisé en raison de l’absence de Da Costa et Terrier, suspendus.

Comme lors de précédents matches néanmoins, les Strasbourgeois ont encaissé en fin de partie. Si cela avait été préjudiciable contre l’OM par exemple, ce but de Hunou à la 88e aura juste privé Bingourou Kamara d’un clean sheet.

« On avait juste à rester en place. Je ne m’explique pas que ne puisse pas aller à l’essentiel : quand tu mènes 2-0 tu as juste à gérer pour ne pas prendre de but. Il faut qu’on arrive à l’imprimer », alerte le coach Thierry Laurey sur ce « petit manque par moments d’expérience dans la gestion des matchs » en prévision des prochaines échéances.