La polémique Lanzinger

- ©2008 20 minutes

— 

Victime d'une impressionnante chute dimanche lors du super-G de Kvitfjell, Matthias Lanzinger, 27 ans, a été amputé en dessous du genou gauche. « Malheureusement, la blessure était très importante parce qu'il semble que le pied se soit retourné plusieurs fois sur lui-même et cela a vraiment endommagé la jambe et les tissus », a justifié hier Lars Engebretsen, médecin de l'hôpital d'Oslo, où Lanzinger a été opéré deux fois depuis sa chute.

La presse autrichienne n'a pas attendu longtemps pour se déchaîner contre l'organisation norvégienne, accusée de négligence. Lanzinger avait dû attendre dans l'aire d'arrivée que les secours réquisitionnent un hélicoptère privé pour être transporté à Oslo, l'hôpital de Lillehammer, plus proche, ne pouvant pas traiter un tel cas. « C'est une honte et un scandale qu'il n'y ait pas eu d'hélicoptère de secours près de la piste », tempête Artur Trost, ancien médecin de l'équipe d'Autriche, qui avait évité une amputation à Herman Maier après un accident de moto en 2001.