Une génération pleine de promesses

Julien Ropert - ©2008 20 minutes

— 

Un bon coup de jeune. Les 18 ans du FC Nantes ont décroché dimanche, sur la pelouse du Mans, leur qualification pour les 8es de finale de la Coupe Gambardella (2-0). Un joli résultat qui confirme les promesses de cette génération. « On a la chance de disposer d'un groupe de plusieurs joueurs avec un potentiel intéressant et qui, en plus, s'entendent bien », apprécie leur entraîneur, Laurent Guyot. Parmi ces talents en devenir, le gardien Zelazny, les défenseurs Sasso, Barré et Nego, les milieux Leclerc, Helies et Bonnes ou les attaquants Hanni et Choubani. Sans compter le précoce stoppeur Aristote Lusinga, déjà passé à l'étage supérieur, avec la CFA. Un groupe qui allie quantité et qualité : « Lorsqu'il faut composer un groupe pour le match du week-end, je suis obligé de laisser des joueurs de valeur sur le banc, ou même hors du groupe », poursuit le directeur du centre de formation du FC Nantes.

Mais au-delà de la qualité individuelle de certains éléments, les observateurs soulignent surtout la qualité du jeu produit par l'ensemble depuis quelques mois. « On sent qu'il y a une idée commune, une volonté de jouer ensemble », confirme Laurent Guyot. Reste que la route est encore longue avant que ces jeunes pousses ne foulent la pelouse de la Beaujoire. « Ils doivent d'abord concrétiser ce qu'ils font aujourd'hui. Ensuite, il leur faudra s'imposer au niveau professionnel, prévient Guyot. Tous ont encore besoin de deux ou trois ans de travail avant d'arriver à ce stade. »