Metz retrouve le sourire

- ©2008 20 minutes

— 

Le football a repris ses droits à Metz ce week-end. Avant la réception de Caen, samedi dernier, le groupe de supporters messins « La Faction », dont l'un des membres avait été interdit de stade la veille pour avoir fait des saluts hitlériens lors du match à Lyon le week-end précédent, s'est auto-dissout, comme l'avait souhaité les instances messines et du football français.

Désireux de montrer un meilleur visage que lors de la réception de Valenciennes, où Abdeslam Ouaddou avait été victime d'insultes racistes de la part d'un individu dans les tribunes, les Lorrains ont joué la rencontre avec un maillot blanc, vierge de toute publicité, où figurait simplement l'inscription : « Non au racisme ». Entre les nombreuses autres opérations mises en place pour sensibiliser sur le sujet du racisme et la victoire de ses troupes face à Caen (2-1), Carlo Molinari avait enfin de raisons de se réjouir. « Le match s'est bien passé, comme souvent à Metz. C'est ainsi que je conçois le football », a déclaré le président messin.